Hunger, a business like any other; battle to feed the world pits small farmers against big agriculture // La faim, un business comme un autre; la lutte pour nourrir le monde oppose les petits agriculteurs contre l’agro-industrie

© CCFD-Terre Solidaire

Photo © CCFD-Terre Solidaire

Coverage in English:

“Do small-scale farmers hold the key to fulfilling global goals on hunger and poverty? Or can they only be achieved by large-scale agriculture? Dotted along the narrow path that skirts the edge of Beatrice Alvitsa’s house in Shimanyiro, a green Kenyan valley near the border with Uganda, are dozens of millet plants, each protected by a carefully assembled fence made of sticks. ‘These keep the chickens and other animals out,’ she says, bending down to mend a break in one of the fences.”

Read the full article on theguardian.com


Couverture en Français:

“Derrière des objectifs affichés de lutte contre la pauvreté, la NASAN met en péril le droit à l’alimentation des plus pauvres. L’objectif affiché de cette initiative est d’améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition et d’aider quelques 50 millions de personnes en Afrique sub-saharienne à sortir de la pauvreté d’ici 2022, en « libérant le pouvoir du secteur privé », et en poussant les Etats africains à mettre en œuvre des mesures de dérégulation et d’ultralibéralisation de leur secteur agricole. Or, pour ACF, le CCFD-Terre Solidaire et Oxfam France, tout comme pour leurs partenaires de la société civile africaine, cette initiative met en péril la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations et porte atteinte au droit à l’alimentation des populations les plus vulnérables.”

Lire l’article complet sur ccfd-terresolidaire.org

Advertisements